Lorsque les enfants nous invitent à prendre soin de la ville

carte-ancenisCe matin, à l’initiative des enfants du Conseil Municipal des Enfants, nous nous sommes retrouvés une cinquantaine d’habitants de la ville d’Ancenis (adultes et enfants) pour ramasser les déchets traînant dans les rues du centre ville.

Cette idée est notamment née du constat fait par les enfants que papiers et mégots de cigarettes se retrouvaient régulièrement sur les trottoirs.

En 1h30 heures à 50 personnes (soit environ 75 heures), nous avons ramassé l’équivalent d’environ de 6 poubelles de 200 litres : canettes en alu, bouteilles en verre ou en plastique, emballages de toute sorte, mégots, papiers gras, lingettes… Mais également quelques déchets tels que pneu, casserole, plaque de polystyrène…

Un enfant a même eu la bonne surprise de trouver un billet de 50€ !

Les personnes croisées étaient plutôt surprises et bienveillantes (il aurait peut-être été intéressant de pouvoir leur remettre un papier pour leur expliquer la démarche), mais nous avons croisé un groupe de cyclistes amateurs (de sportifs retraités si j’en juge par l’âge) dont l’un nous a adressé un curieux compliment  : « Comme s’il n’y avait pas assez de chômeurs, il font nettoyer la ville aux enfants« .

Il est bien évident que ce ne sont pas aux enfants de nettoyer la ville. Mais pour avoir suivi la démarche (la demoiselle Sarah fait partie du CME…), je trouve intéressant que les enfants pointent ainsi des pistes d’amélioration possibles.

Les enfants ont notamment proposé :

  • plus de poubelles disposées en centre-ville,
  • des cendriers placés aux abords du lycée,
  • des moments comme celui de ce matin où les habitants prendraient du temps pour prendre soin de leur ville.

De mon côté, je trouverais intéressant que les habitants qui s’impliquent ainsi se voient crédités d’une levée ou de quelques ouvertures supplémentaires dans l’année. Une façon, non pas d’inciter, mais de remercier les habitants qui prennent un peu de temps pour le bien commun.

A côté de cela, je me pose également deux questions :

  • les services techniques de la ville sont-ils à ce jour bien dimensionnés pour assurer la propreté de la ville ?
  • que pourrions-nous imaginer pour sensibiliser les touristes et les habitants à mieux déposer les déchets là où il doivent l’être ?

Si vous avez des idées, n’hésitez pas à poster vos commentaires, je ferai remonter !

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *