Avant nous avions la danse de la pluie…

Avant nous avions la danse de la pluie, aujourd’hui nous avons les marches pour le climat.

Lors de ces danses, c’est avec espoir que nous nous adressions aux esprits du vent et de la nature.

Lors de nos marches, c’est avec détermination que nous nous adressons aux élus et aux dirigeants des multinationales.

Très sincèrement, je ne sais pas ce qui est le plus efficace.

Par contre, rien ne m’empêchera de mettre mon cœur dans ce que j’estime beau et juste.

En attendant, je ré-écoute Nino Ferrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *